L’Auberge Aveyronnaise : le fruit de rencontres passionnées

Notre restaurant allie une ambiance conviviale à une cuisine traditionnelle, toutes deux insufflées par notre « Tonton Georges » en 1998.
Une identité aveyronnaise aujourd’hui cultivée à Paris par une véritable famille.

L’histoire de trois associés amoureux du terroir aveyronnais

L’histoire de l’Auberge Aveyronnaise est à l’image de la chaleur qui caractérise si bien le sud de la France. Une chaleur humaine qui amène les aveyronnais à entretenir des relations faites de convivialité et de bonne humeur.

Aujourd’hui, trois amis locaux sont fiers de vous accueillir au sein de leur restaurant à Paris. Trois associés ayant décidé de réunir leurs passions pour la cuisine aveyronnaise pour vous faire déguster des produits emblématiques de leur terroir.

Fabien Gayraud a reniflé les senteurs du foie gras poêlé et de la saucisse aligot dès sa naissance. Bercé depuis sa plus tendre enfance par les petits plats de sa mère et de sa grand-mère, c’est tout naturellement que ce natif de l’Aveyron s’est tourné vers la cuisine pour en faire sa profession.

Dorian Alvernhe est lui aussi tombé amoureux des produits de son terroir natal. Aveyronnais débrouillard et plein de culot, il n’a pas hésité à faire du porte-à-porte à la recherche de petits boulots. Son audace lui permettra de faire de sa passion son métier.

Monté de Millau à Paris, il parviendra à séduire les frères Costes, chez qui il se liera d’amitié avec Cédric Broussole, Cantalien d’origine. Les deux hommes décideront ensuite de collaborer pour reprendre un restaurant à Bastille.

La cuisine aveyronnaise insufflée par « Tonton Georges » à Paris

L’Auberge Aveyronnaise ne pourrait pas être ce qu’elle est aujourd’hui sans Georges Bouet dit « Tonton Georges ».
Il est en effet parvenu à retranscrire l’identité de la cuisine et des traditions aveyronnaises en reprenant les rênes du restaurant en 1998.

Rejoint par son neveu Fabien Gayraud en 2001, « Tonton Georges » a été à l’origine de la rencontre des trois associés. Dorian et Cédric, avaient pris pour habitude de rendre régulièrement visite à Fabien et son « Tonton » à L’Auberge Aveyronnaise. Ce dernier lèguera finalement les rênes du restaurant aux trois jeunes amis en 2004.

Aujourd’hui, c’est une véritable famille de vingt personnes qui entretiennent chaque jour l’identité aveyronnaise forgée par « Tonton Georges ». Une identité conservée en cuisine par Fabien Gayraud qui cherche quotidiennement à revisiter les plats traditionnels de sa mère et de sa grand-mère. Quant à Dorian Alvernhe et Cédric Broussole, ils n’hésiteront pas à vous conseiller en salle sur les choix des plats et leur harmonie avec les vins aveyronnais.